fbpx
Téléphone

+41 22 959 75 00

Nos horaires

Lun.-Jeu. 8h-19h, Vend. 8h-18h, Sam. 8h30-13h

 

Implants dentaires à Genève : 5 choses à savoir

Remplacer ses dents n’est pas seulement un acte esthétique. Une dent manquante, c’est surtout, des difficultés à mastiquer, un déplacement des dents adjacentes qui ont tendance à bouger ou à se surélever. Ce qui a pour conséquences un risque accru de caries et une détérioration naturelle des dents.

Après un accident, suite à une maladie des gencives (maladie parodontale), à cause de caries ou d’un accident entrainant la perte d’une dent, les implants dentaires permettent de restaurer les capacités masticatoires. Ils permettent d’améliorer le confort buccal, l’esthétique du sourire et l’estime de soi. La pose de ces racines artificielles est donc de plus en plus demandée par les patients. Avant de se lancer dans cette démarche, il est pertinent de se renseigner sur le sujet afin d’avoir toutes les données requises à disposition.

Les implants dentaires : qu’est-ce que c’est ?

L’implantologie est une technique qui permet à reconstituer entièrement une dent manquante.

L’implant dentaire est une racine artificielle, bien souvent en titane, qui mesure entre 6 et 18 mm de long et entre 3 et 6 mm de diamètre. Les dimensions de l’implant mis en place dépendent du type de dent à remplacer (un implant pour incisive est par exemple plus petit qu’un implant pour molaire), et du volume osseux de la mâchoire. Cette racine artificielle est placée à l’intérieur de l’os alvéolaire pour remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Au-dessus de celle ci, le chirurgien-dentiste va venir poser une prothèse dentaire fixe (souvent une couronne ou un bridge en céramique), ou éventuellement amovible.

Un implant a la forme conique d’une racine dentaire naturelle. A l’intérieur de l’implant se trouve une connectique qui permet d’ancrer un pilier trans-gingival, lequel soutient une couronne ou un bridge, selon les besoins.

implant dentaire à Genève

Un implant dentaire est constitué de plusieurs éléments qui se superposent :

L’implant dentaire proprement dit

C’est une racine artificielle qui est vissée dans l’os. Sa taille est sensiblement identique à celle d’une racine naturelle. Une fois le ou les implants mis en place, le site d’intervention doit être refermé soigneusement afin de permettre à l’implant de s’intégrer totalement à l’os de la mâchoire. Lors de la pose de l’implant, une vis de couverture (une petite vis plate) est insérée sur l’implant afin que la gencive puisse se fermer complètement par-dessus. L’avantage est que la vis de fermeture reste profondément sous la gencive et celle-ci la recouvre complètement, la plaie peut guérir tranquillement et le risque d’infection est très minime !

Dans les cas les plus favorables, où le risque infectieux est faible, un pilier de cicatrisation peut être directement mis en place, ce qui permet à la gencive de cicatriser directement autour de ce pilier. Ceci permet de réduire le temps du traitement et de diminuer le nombre d’interventions.

Le pilier prothétique implantaire

Dans certains cas, la future prothèse ne peut pas être directement scellée ou vissée dans l’implant. Il est donc nécessaire d’utiliser une pièce intermédiaire, appelée le pilier implantaire, qui est vissée dans l’implant.

Cet élément permet de passer sans dommage au travers de la gencive et sert d’ancrage à la future prothèse. Ces pièces sont conçues avec rigueur pour s’emboîter parfaitement et se visser sans encombre. Elles sont généralement en titane et biocompatibles.

La prothèse dentaire : bridge ou couronne

 Celle-ci est vissée directement sur l’implant ou scellée sur le pilier intermédiaire.

La couronne implanto-portée :

La couronne dentaire est la partie visible de la dent, qui sort de la gencive. Elle peut servir de couverture à une dent abîmée, pour permettre une amélioration de l’apparence des dents ou de leur alignement, ou fixée sur un implant, elle peut prendre une forme similaire à celle des dents naturelles, que ce soit au niveau de la structure ou du fonctionnement. Une couronne dentaire est un élément unitaire. C’est une prothèse fixe servant à remplacer une dent unique. Elle peut être fabriquée à partir d’éléments céramo-céramiques, de résine composite ou de zircone.

Le Bridge : un pont dentaire maintenu par des piliers

On appelle un bridge une prothèse qui prend la forme d’un « pont dentaire ». La méthode du bridge consiste comme son nom l’indique à poser un pont composé de plusieurs dents artificielles afin de combler le vide laissé par une ou plusieurs dents perdues. Le bridge prend en effet appui sur deux piliers ou plus, lesquels encadrent la ou les dent(s) manquante(s). Le pont dentaire permet d’ailleurs de remplacer une, ou plusieurs dents. Une arcade complète peut être reconstituée avec 6 à 10 implants

La prothèse amovible

En cas d’édentation complète, si l’os de la mâchoire ne permet pas de mettre suffisamment d’implants pour réaliser une prothèse fixe (bridge dentaire), il est possible de mettre un nombre restreint d’implants qui serviront à stabiliser une prothèse amovible (dentier). Cela permet d’améliorer la capacité de mastication, le confort, et l’estime de soi des porteurs de prothèse.  

Les implants dentaires sont fiables et durent longtemps

Un implant a la capacité de se souder à l’os au sein duquel il est placé par le phénomène d’ostéointégration. Une période de cicatrisation est nécessaire pour permettre à l’implant de bien s’intégrer à l’os de la mâchoire (C’est ce dernier qui maintient la dentition et qui va accueillir l’implant). Durant ce temps, l’os va se reformer autour de l’implant et dans les stries de la racine, de manière à immobiliser le dispositif.

Ce phénomène naturel s’établit entre 2 à 3 mois et dure théoriquement toute la vie. Il permet de créer une liaison mécanique très forte entre l’implant et l’os de la mâchoire. Une fois fixé, l’implant peut supporter les forces de mastication qui s’exercent sur lui.

Centre dentaire Lancy - Implants dentaires

L’implant dentaire garantit une stimulation osseuse pour éviter la résorption osseuse. Il vient remplacer la racine naturelle déjà extraite ou compromise. C’est pourquoi il est requis dans les cas de la perte d’une dent. Par expérience, on  démontre que l’implant est plus fiable et résistant qu’une simple prothèse amovible ou un bridge. Il existe plusieurs facteurs qui interviennent dans la réussite du traitement par implant, notamment : la qualité de l’os, l’équilibre de la prothèse, la santé et l’hygiène buccodentaire, la répartition des forces sur l’implant ou encore la fréquence des visites après l’intervention.

Généralement 9 fois sur 10, un implant dentaire dure de nombreuses années. C’est une technique fiable et robuste qui présentent très peu de contre-indications.

Les différentes étapes pendant l’intervention chirurgicale

 L’intervention chirurgicale de mise en place des implants se déroule au cabinet dentaire dans une salle spécialement préparée pour la chirurgie. Elle s’effectue, par sécurité, sous couverture antibiotique. Une simple anesthésie locale est requise et donne un confort opératoire parfait. Dans les chirurgies plus importantes ( multiples implants à placer, ou avec greffes osseuses importantes ), ou chez les patients atteints de phobie des soins dentaires, une anesthésie générale peut aussi être envisagée.

La mise en place d’un implant dentaire est une technique chirurgicale bénigne très courante. Elle se déroule en 3 étapes dans des conditions d’asepsie rigoureuses.

  1. On procède à une incision de la gencive pour accéder à l’os

On a recours à des anesthésies locales pour que la chirurgie soit complètement indolore. La dent abimée est retirée. La gencive est ensuite délicatement décollée  pour accéder à l’os de la mâchoire qui recevra l’implant dentaire.

  1. Passage de forets pour préparer le logement de l’implant

Pendant la chirurgie de l’implant, le médecin dentiste utilise des broches préalablement calibrées, ce qui permet de réaliser progressivement et en douceur un logement proportionné aux dimensions de l’implant. Le forage se fait sous irrigation de sérum physiologique pour éviter un trop fort échauffement de l’os, et rester dans des conditions stériles.

  1. L’implant est ensuite vissé dans l’os de la mâchoire

La zone d’insertion de l’implant est déjà prête et celui-ci est installé lentement dans son logement dans l’os maxillaire. On place alors une vis de couverture ou un pilier de cicatrisation, qui est un bouchon pour protéger l’implant des aliments et éviter que la gencive ne rentre à l’intérieur.Des sutures sont enfin réalisées pour maintenir la gencive en place.

Pose d’un implant dentaire : plusieurs séances sont nécessaires

Un traitement implantaire est un processus relativement long. Il est nécessaire de distinguer deux aspects du traitement implantaire : la pose de l’implant dentaire d’une part et la connexion à la prothèse « implant-portée » d’autre part. L’implant en lui-même est une vis en titane agissant comme une racine artificielle. Seule, cette vis est inefficace pour le patient et ne devient utile que lorsque la prothèse (couronne ou bridge, selon le cas) est connectée. L’ensemble implant-prothèse remplit alors son rôle masticatoire et esthétique.

De ce fait, plusieurs séances sont nécessaires pour remplacer totalement une dent par un implant :

  • Une séance d’analyse de la situation, et dans les cas complexes, une analyse approfondie est nécessaire, ce qui demandera d’autres séances complémentaires (radiologie en 3D, empreinte d’étude, réalisation d’un smile design…)
  • Une séance chirurgicale (pose de la vis) suivie d’une séance de contrôle de cicatrisation et de retrait des sutures.
  • La réalisation de la prothèse demande au minimum deux séances : une pour la prise d’empreinte de précision qui déterminera la position exacte de l’implant par rapport aux autres dents. Puis, une pour la mise en bouche de la prothèse.

Par ailleurs, l’os et la gencive devant recevoir l’implant n’est pas toujours suffisant en quantité et/ou en qualité. Il peut alors être nécessaire de procéder à une reconstruction de l’os et/ou la gencive avant le placement de l’implant. Cela augmentera par conséquent, le nombre des séances nécessaires.

Implants dentaires-technologie dentaire

La qualité de l’implant garantit un meilleur résultat

Si vous choisissez un implant de qualité, le taux de succès sera supérieur à 98%. Il  est fortement conseillé de ne pas regarder en ce qui concerne votre santé. Si vous vous faites poser un implant de qualité par un professionnel, le taux de succès de l’opération sera élevé. Cela garantit également une meilleure cicatrisation après l’intervention chirurgicale.

Ce qui détermine surtout la qualité des implants « haut de gamme » par rapport aux low cost, c’est la précision de l’ajustage des prothèse. Mais également la solidité des vis de connexion, qui garantissent une durée de vie maximale de vos implants.

Par contre, certains facteurs peuvent diminuer le taux de réussite des implants. Si vous fumez, vous pouvez compter sur un taux de succès moins élevé (mais toujours supérieur à 90%). La cigarette retarde la cicatrisation de l’implant. Les diabétiques ont aussi une cicatrisation moins rapide. Ceux qui ont la gencive enflammée, doivent faire traiter ce problème avant de recevoir un implant. Cela peut mettre en danger le succès de l’opération.

Pensez à entretenir votre implant dentaire

Après la pose d’un implant dentaire, il est important de savoir comment entretenir correctement son dispositif. Plus on prend soin de l’implant, plus sa durée de vie sera longue. De manière générale, les patients qui bénéficient d’un implant dentaire sont principalement des patients « à risque » pour des maladies carieuses, gingivales ou encore parodontales. D’où l’importance de bien entretenir son implant dentaire.

accueil du centre dentaire Champel

Vous avez besoin d’un implant dentaire rapidement ? Vous recherchez un centre dentaire spécialisé ? Pour toute demande d’information complémentaire, Le Centre Dentaire Champel se tient disponible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *