fbpx
Téléphone

+41 22 959 75 00

Nos horaires

Lun.-Jeu. 8h-19h, Vend. 8h-18h, Sam. 8h30-13h

Centre Dentaire Lancy - Dents de sagesse

Tout savoir sur les troisièmes molaires

Extraction des dents de sagesse

Les troisièmes molaires, communément appelées « dents de sagesse», apparaissent dès l’adolescence. Comme elles ont moins de place dans l’arcade dentaire que les autres dents, elles sont plus à risque de complications, il est donc parfois nécessaire de procéder à l’extraction des dents de sagesse.

Elles peuvent être soit incluses: non visibles dans la cavité orale, recouvertes par de la gencive et de l’os ou bien semi-incluses: partiellement visibles.

Pourquoi et quand enlever une dent de sagesse?

Les dents de sagesse nécessitent d’être extraites lorsqu’elles n’ont pas de place pour sortir normalement. Les cas incluent la péricoronarite: inflammation de la gencive autour de la dent partiellement sortie s’il existe une perte osseuse ou une carie sur la dent adjacente. Les symptômes suivants peuvent être ressentis: douleurs dans la région postérieure de la cavité buccale tuméfaction, présence de pus, diminution de l’ouverture de la bouche, fièvre.

Quelles sont les précautions à prendre?

Suivez quelques conseils durant les premiers jours pour que les suites opératoires se déroulent le mieux possible: ne fumez pas, ne crachez pas et évitez les bains de bouche. Brossez-vous les dents normalement et ne consommez pas d’aliments ou de boissons chaudes. Privilégiez des mets hachés si votre mâchoire est douloureuse.

Un arrêt de travail est-il prescrit?

Généralement, il n’y a pas d’arrêt de travail après l’intervention. Le médecin dentiste peut toutefois vous arrêter quelques jours si l’intervention a été difficile.

Quelle est la fréquence des contrôles?

Une semaine à dix jours après l’intervention, vous êtes convoqué pour un contrôle afin de vous assurer de la bonne guérison des plaies et pour enlever les points de suture. Des contrôles supplémentaires sont parfois nécessaires.

TOUT SAVOIR SUR LES TROISIÈMES MOLAIRES

Extraction des dents de sagesse

Les troisièmes molaires, mieux connues sous le nom de « dents de sagesse », apparaissent normalement à l’adolescence. Mais elles vont disparaitre dans l’évolution humaine, car les mâchoires se raccourcissent de plus en plus. Comme elles ont moins de place sur l’arcade dentaire que les autres dents, elles sont plus à risque de complications ( douleurs, gonflement de la joue, abcès, difficultés à ouvrir la bouche, caries sur les dents adjacentes, kyste…), il est donc parfois nécessaire de procéder à leur extraction.

Analyse préalable 

Ce genre d’intervention nécessite une analyse radiographique précise, à l’aide d’une radio panoramique, voire même pour plus de précision d’une radio en 3D appelée Cône Beam. Ceci permet de vérifier la position des dents de sagesse par rapport à leur environnement proche : Nerf mandibulaire, sinus, autres dents… , de planifier la durée de l’intervention et de réaliser si nécessaire une ordonnance préopératoire.

Intervention 

Les dents de sagesse sont le plus souvent enlevées deux par deux ou en 1 fois. L’intervention est faite sous anesthésie locale, qui peut être complétée par une sédation consciente au protoxyde d’azote. Une fois la ou les dents enlevées, des sutures sont réalisées qui devront être retirées après 1 à 2 semaines.

Suites opératoires 

Des conseils post-opératoires vous seront donnés oralement et par écrit, sur les conseils d’alimentation et de brossage à faire dans les jours qui suivent. Si vous suivez bien ces conseils et les prescriptions préopératoires, les suites sont très peu douloureuses et un arrêt de travail n’est généralement pas nécessaire.